Origine du projet.
. Besoins repérés : ponctuels ou durables ?
. Projet d'une personne, d'un réseau, de la Direction diocésaine de l'enseignement catholique (DDEC)...

Moyens.
. Intervention thématique.

. Concertation.
. Sortie(s).

Population visée.
. Quelle classe ?

Mise en oeuvre.
. Ouverture sur d'autres sujets non traités habituellement.
. Edition d'un journal.

. Mise en place d'une charte avec contrat, sanctions et récom-
pense.

Ingrédients.
. Vecteur fédérateur.
. Intention(s) éducative(s)
Evaluation.
. Questionnaire en direction des élèves et des parents.
. Bilan à partir des données empiriques mais aussi des résultats scolaires des élèves, du rapport du conseil de classe et des comptes-rendus des actions menées.
Objectifs.
. moteurs.
. éducatifs.

_ redonner du sens aux apprentissages.
_ agir sur les comportements.
_ gérer son travail personnel.
_ découvrir ou approfondir ses connaissances.

 

Qu'est-ce qu'un projet de classe ?


Exemple.

 

 

 

Projet de classe

Projet signifie « ce qui est lancé en avant ».

La classe : un groupement d’individus ayant des motivations différentes et devant être amené à une réussite déterminée auparavant par les règles scolaires.

Peut-être pourrions nous dire tout simplement : le projet de classe : « ce qui lance la classe en avant ».

1. Mais que peut-être un projet de classe ?


_ Le projet a une finalité (la citoyenneté, l’oral, les moyens de communication…).


_ Le projet s’inscrit dans du long terme, pour une classe, sur l’année scolaire.


_ Le projet a pour objectif d’être moteur, éducatif.


_ Le projet est l’expression d’un travail collectif qui prend appui sur les enseignements obligatoires.


_ Le projet de classe s’appuie sur les programmes et s’inscrit dans les horaires de la classe.


_ Le projet est défini par l’équipe pédagogique de la classe pour mettre en évidence, au bénéfice des élèves, la complémentarité entre les enseignements.


_ Le projet donne lieu à un ensemble de tâches dans lesquelles tous les élèves doivent pouvoir s’impliquer et jouer un rôle actif en fonction de leurs moyens.
Ce qui amène à une réflexion quant-à l’utilisation particulière de moyens pédagogiques tels que : le tutorat, l’auto et la co-évaluation, la coopération, les conflits socio-cognitifs, la différenciation….


2. Pourquoi proposer un projet de classe ?


_ Pour améliorer l’apprentissage en donnant du sens pour l’élève.


_ Pour chercher à développer l’autonomie des élèves et la citoyenneté par la gestion participative du projet ( agir sur les comportements ).


_ Pour agir en équipe pédagogique par une responsabilité de l’apprentissage partagée et des concertations régulières qui permettent un réel suivi du projet par toute l’équipe.


_ Pour permettre un décloisonnement disciplinaire.


_ Pour développer une pédagogie transdisciplinaire : possibilité d’évaluation de compétences transversales : une autre manière de connaître l’élève, un enrichissement des recommandations données aux conseils de classe et une occasion de le mettre en valeur pour l’aider à reprendre confiance et à améliorer son sentiment de compétence afin d’envisager une réussite.


3. Quels effets peut-on attendre d’un projet de classe ?


_ Une classe plus engagée dans l’apprentissage.


_ Un changement de regard du jeune sur le lycée.


_ Une unité de classe.


_ Le changement du regard des autres.


_ Une motivation ou une remotivation pour « l’apprendre ».


_ Une ouverture sur l’extérieur et sur des pratiques sociales.


_ Des changements de comportements des lycéens et des enseignants.


_ Une ouverture de dialogue et de réflexion entre collègues de disciplines différentes mais agissant sur les mêmes élèves.

4. Comment le mettre en place ?


Le projet peut-être :

_ Défini par une personne, une équipe, à partir d’une idée…


_ Travaillé en équipe pédagogique.


_ Mis en place de manière à ce que chaque matière puisse s’y intégrer (par exemple prendre un vecteur fédérateur : Le théâtre, les activités sportives, Les moyens de communication… )


_ Mis en place à l’intérieur de chaque discipline et aussi de manière transversale : une charte spéciale avec contrat, sanctions et encouragements spécifiques en rapport avec le projet, ce qui implique un langage commun entre tous les enseignants au niveau des exigences de vie sociale et des compétences transversales communes.

5. Quelle évaluation ?


_ Sa mise en place : facile, lourde, déviante…

_ Son utilité pour l’élève ?

_ Permet-il à la classe d’être différente des autres classes ?

_ Son utilité perçue lors des conseils de classe ?

6. Sous quelle forme ?


_ Un questionnaire pour les élèves, les parents, les enseignants.


_ Un bilan fait à partir des données empiriques, des résultats scolaires et comportementaux des élèves et des conseils de classe.


_ Un bilan fait à partir des compte-rendus des actions spécifiques menées pour la réalisation du projet.

7. Les difficultés et les limites :


_ La mise en place demande du temps de concertation et d’échanges.


_ Tous les enseignants de la classe sont concernés et doivent agir dans le respect de ce projet ( sinon, cela perd tout son sens pour l’élève)


_ Un projet de classe s’adresse à une classe précise dont on a défini les besoins, il est efficace dans un contexte donné et a besoin d’être évalué et réadapté en permanence.

8. Pour conclure :

Un projet avec sa classe c’est jouer son rôle de professeur principal en tant qu’animateur pédagogique et ouvrir ses champs de références.

Une définition résume ainsi l’action du professeur principal : « Un professeur principal pour répondre de l’unité de l’équipe et un professeur principal pour répondre de l’unité de l’élève ».

Enfin, un projet avec sa classe, c’est partager avec ses élèves un pari, un grain de folie, une liberté nouvelle. C’est leur donner une chance de s’investir dans leurs apprentissages en ancrant ceux-ci dans un contexte d’usage.

Merci pour votre écoute et bon courage !

Possibilité de connaître un projet proposé et mis en place depuis 4 ans dans un collège ( cf. documents joints )